Diavoletti Toscani

fr | nl

Une Terre - Des Artisans

Image_334.png

LE SECRET DU SOL

Les collines d' Impruneta et une partie de celles du Chianti florentin ont une structure géologique composite. Cette structure est constituée le plus souvent d'un complexe "cahotique" de matériaux Limoneux et Argileux.

C'est justement grâce à cette composition particulière du sol  que depuis bien avant le 14ème siècle la région d'Impruneta est devenue le pôle principal d'une importante production manuelle de terres cuites aux multiples facettes et qui va donner origine à l'appellation "Terracotta" ou "Cotto Fiorentino".

Photo_Artisans_2.jpg

LES RAISONS D'UN TEL ESSOR.

La position géographique stratégique d'Impruneta va expliquer son extraordinaire développement de production dès la période du Moyen-Age. En effet située sur les collines boisées du Chianti, Impruneta va pouvoir profiter d'un approvisionnement facile et constant de bois permettant de faire fonctionner une multitude fours. Sa position géographique, la plaçant aux portes d'une ville aussi importante et fleurissante que  Florence, va lui permettre de développer de manière exponentielle une production aussi variée que qualitative. A cette époque Florence a besoin de briques, tuiles, carrelages, pavements etc,... 

Pour construite et satisfaire son explosion économique et démographique,  Florence a aussi besoin de "Jarres", "Anphores", tous types de poteries pour conserver tous genres d'aliments, entre autres sa légendaire Huile d'Olive, et son "vin".  On oublie qu'avant les barriques de bois,... le succès du vin du Chianti on le doit aussi à sa conservation et sa maturation dans d'immenses "jarres" en terracotta. Depuis peu certains artisans se sont relancés dans la fabrication de Jarres à vin, suite à des études concluantes d'experts en la matière (le cas échéant, je pourrais vous donner des adresses de ces nouveaux producteurs).

Témoins de cet extraordinaire essor de la région, il nous restent des écrits et notamment ceux relatant l'existance dès 1308 de la "Corporazione degli Orciolai et Mezzinai" (corporation des fabricants de jarres et de cruches).

artisans2.jpg

 

LA RENAISSANCE

Image_350.png

Sous les Medicis, Florence atteint son apogée   culturelle et économique. Elle profite des   ressources en terracotta de Impruneta et   Impruneta  va jouer un rôle important dans   l'essor de la "ville lumière". Pavements, Tuiles   Briques, Vases, Anphores, Jarres, Statues,...  

Impruneta va habiller l'architecture locale, en   conférant son cachet d'élégance  aux palais   grand-ducaux, aux domaines,  aux   innombrables villas de la noblesse éparpillées   dans la région. Parmi les plus belles signatures  de Impruneta, la plus prestigeuse est   certainement la réalisation de la Coupole du   Dôme Florence par l'architecte Filippo  Brunelleschi, une oeuvre architecturale innovante entièrement recouverte de tuiles d' Impruneta. Visibles encore aujourd'hui.

Artisans_Chasse.jpg

LA PRODUCTION

A cette époque, comme d'ailleurs en grande partie aujourd'hui, l'activité était familiale. A partir  de 1300  on dénombre un certain nombre de véritables dynasties dont aujourd'hui subsistent des descendants. Ainsi au 14ème et 15ème, nous retrouvons les Casini, Broncioli, Brandi,... Suivis au 16ème siècle des Cicali, Codacci, Falciani ( les plus répandus encore aujourd'hui) et  à partir du 17ème apparaissent les Lottini,  les Poggi,  les Scacciati,  les Soderi et les Vanni. Au 18ème avec la titularisation de Florence "capitale" du Royaume d'Italie ( 1865 à 1870) l'activité explose avec des noms comme les Agresti, les Montauti-Danti et finalement les Ricceri ( dont je représente 2 familles aujourd'hui). Les siècles suivants, cette activité prit une telle ampleur dans la région au point qu'en 1911 on dénombrait 11% de la population locale impliquée dans la manufacture de Terracotta de Impruneta.

La Fabrication  de terracotta se concentrait  essentiellement pendant la période d'été, pour profiter dans les meilleurs conditions possible d'un séchage naturel. On produisait essentiellement 2 catégories d'articles:

- les produits dits "carrés" (quadro) soit: le Briques, Tuiles, Carrelages à l'aided'un système de pochoirs.

_ les produits dits "ronds" (tondo) soit: les Jarres, les grands Vases, et Pots, Bassines, , le tout montés à l'aide des trois techniques qui sont: le "colombin" (voir vidéo dans le site), moules en plâtre, la technique de la coquille (  " a guscio"  dont adepte Mario Mariani).

Image_346.png